Aux États-Unis, près de la moitié des femmes (45%) ne prennent même pas la peine de rentrer dans un magasin si elles ne voient pas au moins des réductions de 40% sur les vitrines… Les boutiques et les marques ont très vite remarqué que les individus en avait assez de payer le prix fort pour des vêtements. C’est comme cela d’ailleurs que l’on a vu apparaître une pratique des plus discutable dans nos magasins. La pratique est simple, pour donner l’illusion au client d’une importante réduction sur un article, les enseignes gonflent le prix original de l’article, pour ensuite pouvoir afficher une réduction intéressante auprès des consommateurs. Mais en réalité, le produit est bien vendu au prix fort… Sur un article affiché habituellement à 60 euros par exemple, vous pourrez trouver une étiquette affichant un prix de 100 euros, barré, accompagné de la mention « -40% ». Ainsi, le client a l’impression de faire une superbe affaire, et le magasin ne perd pas d’argent. Heureusement, ces fausses promotions sont punies par la loi, et nombreuses sont les grandes enseignes ayant été rappelées à l’ordre. De plus, l’association UFC que choisir prétend qu’aujourd’hui, des marques lancent des productions de vêtements bien moins chères spécialement pour la période des soldes… Voyons donc comment, vraiment, acheter ses vêtements moins cher, sans se faire avoir. 

#1 Ne pas se précipiter et attendre les réductions. Les marques aiment sortir quelques items rares en très petite quantité, qui partent très vite, mais en général, ils produisent beaucoup plus que nécessaire. Beaucoup de très grandes marques ont déjà brûlé des quantités énormes d’invendus. Alors en se montrant patient, et en connaissant les bons endroits, tout est possible. Il faut savoir que les promotions ne sortent pas n’importe quand, n’importe comment. Les marques suivent ce que l’on appelle un calendrier marketing qui leur permet d’agencer les évènements liés à leurs campagnes marketing, dont les soldes. En général, les marques suivent ce schéma : grosses promotions vers la fin de l’année/début nouvelle année, avec le Black Friday, la période de Noël et fin de saison cumulés. Les magasins ayant besoin d’argent pour acheter les nouvelles collections, et donc de trouver rapidement des liquidités, ils ont tendance à vouloir vendre à tout prix, et même à perte. C’est donc lors de ces fins de saisons qu’il devient intéressant de faire son shopping ! Pour être sûr de ne manquer aucune de ces bonnes affaires, une astuce : s’abonner aux newsletters et suivre les marques sur les réseaux sociaux. Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège de la newsletter, et à acheter tout et n’importe quoi. 

Acheter pendant les périodes de réductions de prix c’est aussi un jeu stratégique entre vous, la boutique, et les autres clients. En général, les magasins font des réductions petit à petit, à vous alors de voir à quel point vous désirez un article. Suivant la logique des soldes, il est toujours mieux d’attendre un maximum pour avoir les plus grosses réductions, tout en prenant le risque que l’article ne soit plus disponible…

#2 Certains sites à éviter. Adepte des vêtements de luxe ? Vous connaissez donc Farfetch, ce site qui propose d’importantes « réductions » allant jusqu’à -40%, tout en vendant en réalité l’article ua prix fort. Quand un produit soldé vous plait, allez toujours vérifier son prix sur les autres sites !

#3 Les comparateurs de prix. Vous l’ignoriez peut-être, mais les comparateurs de prix sont partout. Un des meilleurs pour les vêtements est Lyst, mais ils sont nombreux : Antonioli, HBX, END., GLAMOOD, Coltorti… Évidemment les outlets tels que Venteprivée (devenu Veepee) ou Yoox fonctionnent aussi, mais on y retrouve souvent les invendus des marques. Si vous êtes adeptes des designers un peu moins connus, il faut être patient et attendre les archives sales, les invendus de la collection passée, en moins cher ! Les archives sales seront annoncées dans les newsletters.

#4 Éviter les intermédiaires. Beaucoup de sites tels que Titolo, JD Sport, Footshop revendent un nombre gigantesque de paires de chaussures, mais pour avoir les meilleurs prix, mieux vaut éviter ces intermédiaires. Il faut savoir que le business model de base des équipementiers sportifs tels que Nike et Adidas est la vente en gros à des revendeurs. Il vendent moins cher à des boutiques qui pourront à leur tour bénéficier d’une marge auprès des clients en revendant plus cher. Mais avec l’essore du e-commerce, ces marques peuvent vendre directement aux consommateurs, sans intermédiaires. Ils sont alors plus ouverts à faire d’importantes réductions, surtout durant le black Friday !

#5 La seconde main. L’industrie du vêtement demeure la seconde industrie la plus polluante après celle du pétrole. Alors, si en payant moins cher, on peut aussi protéger la planète, autant en profiter ! Aujourd’hui, beaucoup de friperies en ligne permettent un accès rapide à la seconde main. 

Comment économiser durant la période de Noël ? 

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *